Continuer à travailler après la retraite

Si certains projettent de partir faire le tour du monde, se poser quelque part et profiter de la vie, d’autres préfèrent continuer à travailler après la retraite. Effectivement, rester actif professionnellement parlant peut avoir ses avantages. Vous pouvez par exemple cumuler portage salarial et retraite.

Justement, en fonction de votre situation, vous pouvez vous souscrire au dispositif qui vous convient. Toutefois, si à un moment donné, vous souhaitez vivre une vie calme, sans stress, vous pouvez toujours lâcher prise progressivement.

Quand peut-on utiliser le cumul emploi-retraite ?

Il existe deux sortes de cumul emploi-retraite, le premier est intégral et le second est partiel ou plafonné, ci-après ce qu’il y a à savoir à ce propos :

  • Le cumul emploi-retraite intégral : consiste à cumuler la totalité de ses revenus professionnels ainsi que ses pensions. Une fois à la retraite, vous pourrez reprendre une activité professionnelle après les avoir cumulés.
    Pour bénéficier d’un cumul emploi-retraite intégral, il faut remplir certaines conditions. Il faut atteindre l’âge légal pour partir à la retraite. Ensuite, il faut penser à liquider ses pensions issues de sa retraite personnelle, et être éligible au taux plein.
  • Le cumul emploi retraite plafonné : à la différence de l’intégral, ce type de cumul plafonné a été mis en place pour ceux qui n’ont pas atteint le taux plein. C’est pourquoi le cumul de leurs revenus et celui de leurs pensions connaissent un plafond.

Ce qu’il faut faire pour une retraite progressive

Lâcher prise progressivement est sans doute la meilleure chose à faire après des dizaines d’années de service dans un secteur de travail donné. Justement, il existe un dispositif pour aider les séniors de partir à la retraite progressivement. Effectivement, il permet aux séniors de rester actifs tout en bénéficiant d’un temps de travail réduit. En même temps, vous pouvez toucher une partie de vos pensions de retraite.

Vous pouvez jouir de ce dispositif du moment que :

  • vous avez atteint votre 60ème anniversaire
  • vous avez pu réunir au moins 150 trimestres (tous régimes de base confondus que vous avez effectués)
  • vous œuvrez dans une seule activité professionnelle à temps partiel, en raison de 40 à 80% de la durée conventionnelle du travail.

À noter que ceux qui choisissent la profession libérale ne pourront pas jouir de ce dispositif. Sinon, sur ce site sur la retraite, vous pourrez avoir plus d’information sur tout ce qui est bon à savoir pour continuer à travailler après la retraite.

Et pour la surcote ?

La surcote est un dispositif spécialement conçu pour les séniors qui sont âgés de plus de 60 ans, et aussi qu’ils ont dépassé la validité de l’assurance nécessaire pour obtenir un taux plein. Ici, on parle donc de majoration. Le montant de la pension que l’assuré va percevoir prendra en compte les trimestres travaillés, et pendant lesquels il a cotisé. Cette majoration de la pension de retraite est de 1,25%.

Plus de formation pour les seniors est à prévoir pour les accompagner s’ils souhaitent continuer à travailler après la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *